ravalement de façade

Mode d’emploi du ravalement de façade

Effritement de peinture, décollement de l’enduit, revente en perspective…autant de motifs pouvant nécessiter de ravaler sa façade. Ces travaux nécessitent toutefois de bien s’interroger. Suivez ce guide pour tout savoir à ce propos.

Les différentes raisons de ravaler sa façade

Plusieurs raisons poussent les propriétaires à rénover leur façade. Parmi elles, il y la protection. En effet, si votre devanture est mal entretenue, il y a beaucoup de risques d’humidité. Certains indices sont très évidents comme l’apparition des mousses ou de lichens ou encore les fissures. Dans ce cas, il convient de faire appel à un artisan façadier pour qu’il remette en état votre structure. Mais le ravalement est aussi l’occasion d’optimiser les performances thermiques de la maison. Pour cela, il faut l’associer à des travaux d’isolation des murs par l’extérieur. En outre, vous ne le savez probablement pas, mais cette rénovation est imposée par la loi dans certaines villes. Elle doit notamment être réalisée tous les 10 ans. Pour savoir si votre localité est concernée par cette obligation, renseignez-vous auprès de la mairie. Enfin, la rénovation de devanture permet de mettre en valeur votre logement, surtout si vous voulez le mettre en vente.

Le diagnostic avant le ravalement

Le ravalement est une tâche conséquente. On enlève le revêtement existant et pose un nouveau. Pour connaître les travaux nécessaires à cette remise en état, une étude approfondie par un professionnel est indispensable. C’est pour cela que vous devez contacter cet artisan façadier expérimenté en Charente. Une fois que ce professionnel a fini de diagnostiquer votre devanture, il saura les réparations à faire et les traitements adéquats. C’est également cet examen qui lui permettra de choisir le matériau du revêtement de la façade. De ce fait, il sera à même de choisir les bons produits à appliquer sur votre support.

Traitement des fissures

Les fissures nécessitent une attention particulière. Aussi, elles doivent être analysées de près. En effet, si une fissuration apparaît, elle dissimule souvent des soucis plus importants tels que les infiltrations, les ruptures de la fondation ou les agitations du sol. Ne cachez pas le problème avec un enduit. Il convient d’identifier les sources de la misère et de les réparer avant de ravaler la façade.

Bien choisir le revêtement

Avant de choisir le revêtement, identifiez d’abord la nature de vos murs. En effet, l’adhésion de la matière dépend de ce point. Sachez que vos murs extérieurs peuvent être en brique, en bis, en béton ou encore en pierre. Il faut aussi que le revêtement et le support soient bien compatibles. De ce fait, les murs peuvent convenablement respirer et la vapeur d’eau qui provient des murs ne risque pas de condenser ou de causer des soucis d’humidité. Un revêtement incompatible au support de vos murs peut provoquer d’importantes anomalies. D’où la nécessité d’un bon diagnostic. Sachez que vous avez le choix entre l’enduit, la peinture, le parement et le bardage.

Les étapes pour ravaler sa façade

Une fois le choix du façadier et les démarches administratives effectués, vous pouvez commencer le chantier. Voici les étapes à suivre pour entreprendre les travaux :

  • préparer la façade
  • traiter et réparer le support
  • mettre en place l’isolation thermique par l’extérieur
  • appliquer un nouveau revêtement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.