salle de bain

Les solutions pour réduire l’humidité dans la salle de bain

Une salle de bain est une pièce d’eau et c’est là que se concentre le plus d’humidité dans la maison. Outre la cuisine, l’humidité dans la salle de bain est souvent une source d’inconfort mais de maladie également. Pour limiter la concentration d’humidité, voici quelques petites astuces.

Identifier les sources d’humidité

L’humidité dans une salle de bain est inévitable. On ne peut pas l’éviter certes car c’est une lutte souvent perpétuelle. Néanmoins, on peut la réduire avec quelques petites astuces. Mais pour commencer, on doit identifier les sources d’humidité en posant les bonnes questions : vient-elle du plafond, de la douche ou baignoire, du sol, des murs ou bien de la plomberie ? Car une fuite d’eau au niveau des tuyaux sont sources d’humidité. C’est en faisant un diagnostic que l’on parvient à trouver la solution adéquate. Prenons l’exemple d’une fuite d’eau, si elle est repérable, on peut forcément en venir à bout. En revanche, si on se base sur les signes d’humidité comme une trace sur les murs ou une flaque d’eau sur le sol, il faudrait faire appel à un professionnel. En tout cas, cette étape reste importante car elle détermine le type d’intervention à réaliser.

Bien aérer la salle de bain

Lorsqu’il y a humidité, il faudrait alors penser à une bonne technique de séchage. A ce titre, on peut utiliser n’importe quel moyen comme le fait de laisser l’air entrer en ouvrant la fenêtre ou bien, en utilisant une ventilation. Certes la ventilation reste une méthode efficace pour bien aérer la salle de bain. On utilise généralement du VMC ou ventilation mécanique contrôlée. Mais il existe différents modèles notamment la VMC hydroréglable, la VMR ou la ventilation mécanique répartie, la VMP ou la ventilation mécanique ponctuelle et la VMI ou la ventilation mécanique par Insufflation. Mais pour réaliser des économies, on suggère la ventilation naturelle. En principe, il faut juste mettre une grille d’aération basse et une grille d’aération haute pour favoriser la différence de température entre l’air intérieur et extérieur. Si on ignore comment les poser, on peut toujours contacter un professionnel en plomberie. Outre cela, on peut aussi utiliser un autre appareil assez récent et qui se montre efficace et performant. On parle de l’absorbeur d’humidité. Cette solution permet donc de réduire le taux d’humidité dans la salle de bain.

Bien chauffer la salle de bain

La meilleure façon de sécher rapidement la salle de bain et prévenir la prolifération des moisissures et des champignons est le chauffage. D’ailleurs, cette solution demeure obligatoire en hiver. Il faut donc assurer le chauffage de sa salle de bain en utilisant un radiateur en plus d’une bonne ventilation. En tout cas, l’absorbeur d’humidité est une solution à toute épreuve. Si on souhaite réaliser des économies. Outre le chauffage, la ventilation et la déshumidification, le revêtement des murs et du sol est aussi indispensable. Il est utile de choisir un revêtement solide et qui résiste à l’humidité. Bref, réduire l’humidité dans la salle de bain est possible en adoptant des petits gestes malins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.